L’acquisition du langage

L’acquisition du langage est une étape importante pour chaque bébé. Mais ce n’est pas la seule façon pour eux de communiquer, ce qui est d’autant plus le cas pour les enfants sourds ou malentendants. C’est pourquoi il est important pour les parents de savoir comment permettre à leur enfant d’acquérir une bonne communication. Les premières années de vie de l’enfant seront décisives pour la suite, notamment pour les interactions sociales.

Pour bien commencer

La grande majorité des enfants sourds sont issus de familles n’ayant pas vécues avec des personnes ayant une perte auditive. Ce chiffre s’élève à près de 90% des enfants sourds. Il est donc normal que vous n’ayez pas encore les cartes en main pour accompagner votre bébé. Même si cela vous semble très difficile à gérer et que vous ne savez pas comment vous y prendre, il y a un tas de choses simples à mettre en place. Le plus important est de créer un espace de vie à votre enfant où la communication est primordiale. Ce n’est pas parce qu’il ne vous entend pas qu’il n’est pas capable d’interagir avec vous et les autres membres de sa famille. Il va seulement falloir adapter son environnement en un espace riche en interactions sociales et communication. C’est de cette façon que vous parviendrez à stimuler votre enfant et à l’accompagner dans son développement. N’oubliez jamais que vous êtes un exemple pour votre enfant et qu’au fil de sa vie, il tentera de vous imiter. Donc, utiliser à votre niveau une multitude d’outils de communication, aidera votre bébé.

Une femme et son bébé joue ensemble sur un appui de fenêtre

Afin de vous donner des idées pour stimuler la communication de votre enfant, nous avons établie une liste d’activités quotidiennes très simples à réaliser. Cette liste s’adapte en fonction de l’âge de l’enfant. Nous vous conseillons d’en essayer plusieurs car votre bébé sera probablement plus réceptif à certaines pratiques qu’à d’autres.

Quelques conseils

Avant de débuter, quelques conseils pour vous. Assurez-vous d’être dans une position confortable, il faut que vous soyez à l’aise, ainsi que votre bébé. Veillez à bien être en face de votre enfant, il doit pouvoir voir et décrypter à son niveau vos lèvres qui bougent, votre corps qui se déplace ou encore les expressions de votre visage. Prenez garde également à être dans une pièce calme, il ne doit pas y avoir de bruit de fond désagréable qui pourrait perturber votre enfant (ou vous-même) et rendre l’apprentissage plus difficile.

 

Votre bébé a entre 0 et 3 mois

Dès lors que vous vous occupez de votre bébé, parlez-lui. Expliquez-lui que vous changez sa couche, que vous allez lui donner le bain puis l’habiller. N’hésitez pas à détailler ce que vous faites.

Vous pouvez également le stimuler par le chant, tout petit déjà, ils aiment la mélodie du chant. D’autant plus lorsqu’il s’agit d’une voix qui leur est familière. Cela leur permet de repérer le ton et le rythme de votre voix.

Si vous êtes à l’aise avec la langue des signes, vous pouvez déjà l’utiliser avec votre bébé. Privilégiez bien sûr des mots simples au moment où vous faites l’action.

On y voit la main d'un bébé sous l'eau

Votre bébé a 6 mois ou plus

A cet âge, il commence à s’intéresser à ce qui l’entoure. Achetez-lui des livres (adaptés à son âge) qu’il pourra feuilleter et explorer. Privilégiez les livres avec de grandes images simples et colorées qui attireront son regard. Bien entendu, il les mettra à la bouche ou les jettera mais le fait de lui en donner dès son plus jeune âge l’aidera également à s’y intéresser lorsqu’il arrivera à l’âge de l’apprentissage de la lecture.

Lorsqu’il balbutie, répondez-lui même si vous ne saisissez pas ce qu’il essaie de vous dire : “oui, oui maman est là”, “je prépare ton biberon, ça arrive”.

Vous pouvez également jouer avec lui. Vous pouvez l’installer dans une balançoire et l’entraîner à intégrer le bonjour/ au revoir. Mettez-vous face à lui, dites lui “au revoir” lorsqu’il s’éloigne et “bonjour” lorsqu’il s’approche. N’oubliez pas d’être expressif et enjoué, c’est très important tout au long de l’apprentissage de la communication. Vous pouvez également utiliser le jeu “coucou beuh” en remplaçant cela par “bonjour au revoir”.

Une mère et son enfant lise un livre pour enfant sur le thème de la ferme

Votre bébé à 9 mois ou plus

La chanson est toujours très importante mais maintenant vous pouvez y ajouter des signes ou des gestes. Mimez ce que vous lui chanter. Veillez à ne pas aller trop vite, laissez-lui le temps d’assimiler ce que vous faites et d’essayer de vous imiter.

Vous pouvez cacher ses petits jouets à proximité de lui, dans des endroits simples (sous sa couverture par exemple) afin qu’il puisse les retrouver. Et bien entendu, félicitez-le lorsqu’il le trouve.

Appelez-le souvent par son prénom afin qu’il se familiarise avec celui-ci et le reconnaisse.

Un biberon est au premier plan et derrière on y voit une femme allongée portant un bébé

Votre bébé à 12 mois ou plus

A cet âge, ils commencent réellement à vous imiter. Les jouets d’imitation ne manque pas (cuisine, marchande, outils etc. Encouragez votre enfant lorsqu’il fait semblant. Donnez-lui les jouets nécessaires (petites voitures, peluches, poupées etc).

Vous pouvez également regarder avec votre bébé les livres d’images en lui expliquant ce qu’il voit. Laissez-le “parler” également si il le souhaite et écoutez-le avec beaucoup d’attention.

Une petite fille portant une robe à fleurs s'amuse avec son ours en peluche dans l'herbe

Votre bébé à 18 mois ou plus

Accompagnez-le dans ses jeux d’imitation. Il vous fera forcément participer.

Vous pouvez le familiariser avec le téléphone également. Vous pouvez lui acheter un téléphone en jouet et faire semblant de l’appeler ou d’appeler avec lui un autre membre de la famille.

Un bébé portant un chapeau et une veste verte regarde un autre bébé portant un chapeau et une veste orange téléphoner

Votre bébé à 2 ans ou plus

Vous pouvez commencer à lui proposer de regarder à la télévision des dessins-animés interactifs. Il devra se concentrer et réfléchir pour comprendre ce qu’il se passe.

 

Le dernier conseil que nous vous donnerons est de pas infantiliser votre bébé. Certes, il est petit et n’interagit pas avec vous comme un adulte. Mais surtout, ne lui parlez pas en “bébé”. N’utilisez pas des mots tels que “kiki” pour “biscuit”. Cela risquerait de lui faire croire qu’il s’agit là d’un vrai mot et il aurait beaucoup plus de difficultés à apprendre et retenir le mot biscuit par la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *